Dove and Raven [Bonus]

Dove and Raven
Montage by me                              
                                                                                                                                                                                                
b
Avant-propos : Ce bonus retrace la fameuse nuit du 20 février 2015, jour où Lassia tua sa famille. Il sera donc très sombre et sanglant, sans pour autant être gore. Vous voilà prévenus !
Bonne lecture~
                                                                                                                                                                                         

 

Comme chaque jour, la petite fille était recluse. La lumière du jour ne lui parvenait pas assez souvent pour qu'elle y soit habituée, mais ne vivait pas non plus dans l'obscurité totale au point d'être aveugle. Attachée tel un animal par une chaîne au sol, dans un recoin du sous-sol, son existence avait toujours été camouflée. Personne ne la sauverait, car personne ne savait qu'elle vivait.
 
Chaque jour, aucune estime, aucune fierté d'être humain n'émanait d'elle. Car depuis sa naissance, aucun amour, aucun geste n'avait été vers elle. Seul la solitude, la lassitude et la haine l'habitait. Une haine si profonde qu'elle n'était même plus perceptible.
 
Ses yeux pourtant si particuliers aux reflets rosés n'exprimaient tout simplement plus rien. La fatigue physique et émotionnelle avait pris le dessus. Constamment rabaissée, humiliée et maltraitée, elle n'était qu'un être de chair sans vie, respirant à peine.
 
Elle avait tant de fois supplié, imploré que ça s'arrête. Tendu des mains qui furent ignorées, des excuses injustifiées qui se faisaient engloutir par l'obscurité. Bon nombre de fois, elle se demanda pourquoi ils faisaient ça. Pourquoi sa propre famille, ces êtres partageant le même sang qu'elle lui faisaient subir pareille souffrance. Mais lorsqu'elle osa enfin le demander, elle ne se serait jamais doutée que la réponse la torturerait plus que la question.
 
« Pour rien. Tu n'étais tout simplement pas censée exister. »
 
Elle aurait voulu mourir. Un bon nombre de fois. Les pensées de la mort l'envahissaient souvent. Mais la mort marquait la fin de la vie. Mais pouvait-elle qualifier son existence ainsi ? Bien sûr que non. Elle était déjà morte de l'intérieur.
 
Et cela, c'était il y a 10 ans. Tant d'années de souffrance silencieuse, où la haine avait pris maintenant le dessus, ne laissant rien d'autre. N'ayant que le droit d'observer, même pas de respirer. Une haine grandissante, qui l'avait rendu presque folle. Folle de rage. Ce n'était plus sa propre mort qu'elle souhaitait. C'était la leur. Alors qu'avant, son regard était vide, à chaque fois qu'elle se prenait un coup, son regard noir se planta dans les rétines de ses parents.
 
Et ils avaient peur. Peur de l'être qu'ils avaient créé. Elle ne se considérait définitivement plus comme humaine. Car la seule chose qui l'habitait était la haine et une soif de sang. De vengeance. Leur faire payer, se jurer de les tuer. De les réduire à leur tour au silence, au seul statut de chair sans vie. Comme elle l'avait été.
 
Ce jour, ce 20 février 2015. Ce jour où ses parents décidèrent de définitivement se débarrasser de leur souffre-douleur qui avait fini par les hanter et les apeurer. Ce soir-là, où ils entrèrent dans le sous-sol, un couteau à la main. L'homme et la femme qui avait engendré cet enfant. Leur enfant. Non, elle refusait de penser ça. Ils tremblaient de peur. Pas à la pensée de leur futur acte, car c'était simplement cet être dont émanait une haine si féroce qui leur donnait des sueurs froides.
 
Lorsque la lame fendit l'air dans le but de planter sa chair, une seule chose traversa l'esprit de la jeune femme aux cheveux d'un blanc pur.
c
« Je ne vous laisserais plus faire ce que vous voulez. »
b
Elle esquiva le couteau qui vint se coincer dans le mur de béton gris derrière elle. Ces imbéciles n'avaient pas pensé une seule seconde qu'elle était capable de faire ça. Ils pensaient qu'elle était faible, comme durant toutes ces années où elle n'avait plus dit un mot, comme si elle n'était finalement pas douée de parole.
 
Son sang ne fit qu'un tour, c'était sa chance. Elle se retourna brusquement, et saisit avec fermeté et sans hésitation l'arme blanche maintenant à sa disposition. Avec toute sa force, elle planta la lame sur ses chaînes qu'ils n'avaient pas renforcé depuis le temps, car l'idée d'une rébellion ne leur avait jamais effleuré l'esprit. Ils pensaient l'avoir tué de l'intérieur. Et finalement, c'était presque le cas.
 
Mais l'image de cet oiseau blanc s'envolant à travers la seule fenêtre de cette cave envahissait l'esprit de la jeune fille, tandis que la lame trancha le c½ur de son géniteur, qui sous la surprise, n'avait pas bougé d'un centimètre. Le sang jaillit lorsque qu'elle retira son arme de l'organe vital. Mais rien ne s'afficha sur le visage maintenant tâché de rouge de la blanche. Elle avait tout calculé. Attaquer l'homme en premier était le plus judicieux, car comme elle l'avait deviné, la femme se contenta d'hurler de terreur face à la vision qu'elle eut, de son mari se vidant sur le sol. 
 
 
Elle réitéra l'opération sans grande difficulté avec sa génitrice, qui cessa son cri d'agonie une fois vidée à son tour de son liquide vital. 
 
Le sang avait tout envahit. Le sol, les murs, ses mains, sa chevelure. Mais ça, elle n'y pensait pas. Malgré l'odeur ferreuse qui titillait ses narines, elle restait de marbre, n'affichant ni doute, ni peur, ni même une quelconque émotion.
 
Le reste de sa « famille » ne tarda pas à débarquer suite aux cris de la femme qui gisait maintenant sur le sol. Elle profita de la surprise de ces flics qui ne valaient rien pour continuer de tuer. De briser ses chaînes qui ne pouvaient l'être que par ce moyen. Si elle devait tuer pour être libre, alors elle le ferait. Elle était prête à tout pour sortir, pour pouvoir sentir l'air extérieur. Elle n'était pas habitée d'une folie meurtrière, non, plus maintenant. Elle savait très bien ce qu'elle faisait.
 
Lorsqu'elle eut fini, elle lâcha son arme couverte de rouge qui tomba dans un bruit métallique, résonnant dans un silence morbide. Elle monta les escaliers pour rejoindre le rez-de-chaussée qu'elle avait pu voir un peu avant d'être enfermée en bas. Où elle avait tout observé, ne sachant pas quoi faire d'autre. Observant ces gens avoir une vie normale à côté d'elle, entravée depuis toujours.
 
Lentement, car n'ayant pas l'habitude de beaucoup marcher, elle sortit. Elle découvrit qu'il faisait nuit. Couverte de sang, mais passant inaperçue grâce au manteau de la nuit, elle se dirigea vers le poste de police le plus proche. Elle savait parfaitement ce qu'elle avait fait. Qu'elle avait tué. Pris des vies. Même si elle avait d'excellentes raisons, les faits étaient les mêmes. C'était ironique, d'aller voir des flics maintenant. Mais la prison lui semblait beaucoup plus attrayante que cette cave au sol glacé, comme sa vie. Elle apprendrait à se battre, elle pourrait au moins manger, et avoir un semblant d'existence.
 
De toute façon, elle avait déjà compris que le monde était son ennemi. La prison n'y changerait pas grand-chose.
 
Mais la future Colombe emprisonnée n'aurait jamais pensé une seule seconde qu'un autre oiseau apparaîtrait dans sa vie, et qu'il la changerait radicalement...

 

Dove and Raven
Voilà voilà, ce bonus qui est relativement très sombre comparé au mignon épilogue x'D Mais c'était vous qui m'en avez donné l'idée, alors c'est pas ma faute ! Enfin, ça me fait bizarre d'écrire un truc aussi sanglant. C'est pire que l'histoire de base, c'est très logique tout ça.
b
BREF, cette histoire est donc belle est bien terminée. J'espère vraiment que tout ça vous aura plus, et merci d'avoir tout lu ♥ N'hésitez pas à suivre mes autres projets, disponibles sur le planning qui varie souvent, je l'avoue >.> Mais si j'y marque quelque chose, c'est que ça sortira, tôt ou tard ! '^'

Je vous laisse encore quelques mini-bonus :3
b
Encore merci et kissous ♥
Dove and Raven

Tags : Deadman Wonderland - Dove and Raven

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.162.118.107) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Les-ecrits-de-Lassia

    13/03/2016

    Lisa-Hisoka-Fangirl wrote: "Aucune faute d'orthographe trouvée ;) Pour une fois que je commence pas par ça, mais du coup je sais pas comment débuter la "critique", c'est embêtant ^^' ...
    J'aime bien le passé de Lassia (je suis sadique). C'est bien écrit : assez pour qu'on puisse imaginer la scène et ressentir un peu d'horreur et de dégoût, mais pas trop, pour pas tomber dans le trash. Bref, ça véhicule ce qu'il faut ;) J'adore l'effet que rendent les deux uniques répliques. La typographie n'y est sûrement pas pour rien, mais à chaque fois, j'ai l'impression que le temps s'arrête subitement quand je les lis (et inconsciemment, je retiens mon souffle x'D). Ce sont mes moments préférés dans ce bonus.
    Bref, comme d'hab' un vrai plaisir pour les yeux, et vraiment rien à dire pour cette fois ;)
    PS : Tu peux essayer de tromper tout le monde, mais je ne suis pas dupe : j'ai parfaitement compris que Lassia est la soeur jumelle de Shiro !! Elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau x) Tu pensais m'avoir, et bah non !
    "

    ahah, tu m'as fait rire XD oui pour un truc aussi court, je ne pouvais pas laisser échapper une seule faute, encore moins que pour le reste!
    oui t'es sadique xD cool, parce que je voulais pas justement je voulais pas tomber dans le trash! merci^^
    je suis contente que tu es ressenties ça ! '^' oui je les ai mis en valeur, rien n'est laissé au hasard 8D
    merci beaucouuup ! :3

    PS: oui hein c'est une base super pratique d'abord! XD

  • Lisa-Hisoka-Fangirl

    13/03/2016

    Aucune faute d'orthographe trouvée ;) Pour une fois que je commence pas par ça, mais du coup je sais pas comment débuter la "critique", c'est embêtant ^^' ...
    J'aime bien le passé de Lassia (je suis sadique). C'est bien écrit : assez pour qu'on puisse imaginer la scène et ressentir un peu d'horreur et de dégoût, mais pas trop, pour pas tomber dans le trash. Bref, ça véhicule ce qu'il faut ;) J'adore l'effet que rendent les deux uniques répliques. La typographie n'y est sûrement pas pour rien, mais à chaque fois, j'ai l'impression que le temps s'arrête subitement quand je les lis (et inconsciemment, je retiens mon souffle x'D). Ce sont mes moments préférés dans ce bonus.
    Bref, comme d'hab' un vrai plaisir pour les yeux, et vraiment rien à dire pour cette fois ;)
    PS : Tu peux essayer de tromper tout le monde, mais je ne suis pas dupe : j'ai parfaitement compris que Lassia est la soeur jumelle de Shiro !! Elles se ressemblent comme deux gouttes d'eau x) Tu pensais m'avoir, et bah non !

  • Les-ecrits-de-Lassia

    10/03/2016

    one-piece-amaya wrote: "Alors... je trouve que tu as bien décrit les sentiments de Lassia. La scène où elle tue tout le monde est bien écrite, elle est pas beaucoup détailler mais c'est suffisant pour voir la scène et j'aime bien (enfin la manière ou tu l'as écrite !) Sinon ma pauvre Lassia, faire ça à sa propre fille c'est.... C'est méchants, ignoble ! J'ai ris quand j'ai imaginé Lassia arrivé comme une fleur dans le commissariat et dire tranquillement qu'elle a tué ses parents et accessoirement les policiers et le reste de sa famille. Sinon le chapitre est sombre mais bien écrit et on sent ce que ressent Lassia (j'ai envie de lui faire un câlin)
    Voilà ! J'ai enfin passer mon oral blanc d'histoire des arts (Je suis libre !!!!)
    "

    merci beaucoup ! ben je voulais que ça reste un peu flou aussi o/ oui je sais, j'ai le truc pour faire des passé torturé à mon OC x') oui bon ça se serait passé comme ça quand même x'D mais je peux comprendre
    oui câlin XD
    ouais, c'est cool ça^^ c'est vrai que c'était chiant x)

  • one-piece-amaya

    10/03/2016

    Alors... je trouve que tu as bien décrit les sentiments de Lassia. La scène où elle tue tout le monde est bien écrite, elle est pas beaucoup détailler mais c'est suffisant pour voir la scène et j'aime bien (enfin la manière ou tu l'as écrite !) Sinon ma pauvre Lassia, faire ça à sa propre fille c'est.... C'est méchants, ignoble ! J'ai ris quand j'ai imaginé Lassia arrivé comme une fleur dans le commissariat et dire tranquillement qu'elle a tué ses parents et accessoirement les policiers et le reste de sa famille. Sinon le chapitre est sombre mais bien écrit et on sent ce que ressent Lassia (j'ai envie de lui faire un câlin)
    Voilà ! J'ai enfin passer mon oral blanc d'histoire des arts (Je suis libre !!!!)

  • Chesha-RepertoireFiction

    09/03/2016

    Feuille mise à jour. (Tu as bien de (re)venir, je ne l'ai reçu qu'une fois =))

  • Les-ecrits-de-Lassia

    09/03/2016

    DidouChanFic wrote: "Bien, bien, bien! Bon bonus! :) J'ai trouvé que tu as bien décrit les sentiments de Lassia et l'action. Je ne l'est pas trouvé si sanglant que ça, ça aurait pu l'être plus tu sais! Vu que ce bonus est relativement court, je ne sais pas trop quoi te dire d'autre... Tu m'excuseras du commentaire trop court. Bon je te laisse! Continue à écrire de superbes OS et fictions tels que cet OS! Bisous bisous :3"

    oui c'était pas censé faire 15 pages (pour une fois -brique-) merci beaucoup en tout cas^^ ouais mais j'ai pas du tout l'habitude d'écrire ce genre de trucs, alors je préférais préciser XD c'est pas grave, merci beaucoup :3

  • Les-ecrits-de-Lassia

    09/03/2016

    Poesies13 wrote: "Oh trop bien.
    J'étais vraiment curieuse de savoir comment s'était déroulé son passé. Et un bonus dessus est une excellente idée. XD Il est vraiment bien écrit comme d'habitude. ^^ Des descriptions de ses émotions à couper le souffle. Peut-être qu'il manque un peu de description des lieux je dirai. Genre la salle où elle était et l'histoire est un peu rapide mais comme c'est un bonus c'est normal. ;)
    "

    merci x) oui je ne me suis pas concentrée du tout sur le lieux puisque c'était surtout ses émotions qui étaient à l'honneur^^ et puis, une cave, ça reste une cave x) et ce n'est que le moment décisif à la base que je voulais mettre, mais j'ai mis une petite intro quand même ^^
    contente que ça t'ai plus en tout cas! :D

  • DidouChanFic

    09/03/2016

    Bien, bien, bien! Bon bonus! :) J'ai trouvé que tu as bien décrit les sentiments de Lassia et l'action. Je ne l'est pas trouvé si sanglant que ça, ça aurait pu l'être plus tu sais! Vu que ce bonus est relativement court, je ne sais pas trop quoi te dire d'autre... Tu m'excuseras du commentaire trop court. Bon je te laisse! Continue à écrire de superbes OS et fictions tels que cet OS! Bisous bisous :3

  • Poesies13

    09/03/2016

    Oh trop bien.
    J'étais vraiment curieuse de savoir comment s'était déroulé son passé. Et un bonus dessus est une excellente idée. XD Il est vraiment bien écrit comme d'habitude. ^^ Des descriptions de ses émotions à couper le souffle. Peut-être qu'il manque un peu de description des lieux je dirai. Genre la salle où elle était et l'histoire est un peu rapide mais comme c'est un bonus c'est normal. ;)

Report abuse