Parce qu'on est tous débutant un jour...

Parce qu'on est tous débutant un jour...
Bonjour,
j'ai décidé, après plusieurs heures passées à m'être perdue sur Skyrock (dans les recoins les plus sombres je dirais même...) de faire cet article qui a pour unique but l'aide aux débutants.
 
Je ne suis pas experte, j'ai encore énormément à apprendre, mais je pense avoir saisi les bases !
J'ai aussi fait des études littéraires, donc vu la conception d'un roman de A à Z, si ça peut vous rassurer.

Aujourd'hui, petits conseils pour écrire une histoire qui tienne la route !

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

0/ Petite mise au point
Avant d'aller dans le vif du sujet, je tenais à éclaircir certains points.

 

• Fiction et fanfiction ?
- Fiction : Ecrit original, basé uniquement sur l'imagination de l'écrivain.
- Fanfiction : Ecrit basé sur une oeuvre originale (manga, livre, film, série, jeux vidéos...)

 

• Prologue et résumé ?
- Prologue : Partie intégrante ou extraite de l'histoire, peut faire la taille d'un chapitre.
- Résumé : Synopsis, racontant les grandes lignes de l'oeuvre sans trop en dire.
Ils ont tous les deux pour but de donner envie d'en savoir plus au lecteur, et ainsi de lire l'oeuvre.

 

Edit : Je m'étais trompée après vérification, rectification !
• Fantastique, Fantasy et Merveilleux ?
- Fantastique/Surnaturel : Se caractérise par l'apparition d'un événement surnaturel ou anormal dans un univers réaliste.  Cela déstabilisera le personnage qui tentera d'analyser, d'affronter cet élément irrationnel.
- Fantasy : Genre littéraire qui mêle, dans une atmosphère d'épopée, les mythes, les légendes et les thèmes du fantastique et du merveilleux.
- Merveilleux : Dans le récit merveilleux, le surnaturel est accepté comme quelque chose de « normal », il fait partie du cadre de référence de l'histoire et ne trouble pas particulièrement les personnages. Les contes de fées ou les romans de fantasy relèvent du merveilleux.

Tout le monde se trompe en général et vous trouverez souvent écrit ce que j'avais marqué précédemment. Mais en même temps, c'est pas simple xD Mais oui, surnaturel et fantastique sont pareils, le dictionnaire Larousse le confirme de par sa définition et leurs synonymes. Donc tous les répertoires se trompent, magnifiques !

A savoir, j'avais écrit : 
Surnaturel : Éléments magiques ou n'existant pas normalement intégrés dans le monde réel
Fantastique : Univers féerique, habité de créatures magiques (elfes, dragons etc) et empli de magie

 

• Les Ratings ?
Ils ont pour but d'alerter le lecteur quant au contenu de l'écrit. Ainsi, il sait à l'avance si celui-ci comporte de la violence, du sexe, de la torture etc.

 

- K : Tout public, rien de choquant.
- K+ : 9 ans et plus. Légères violences, langage peu surveillé, mais pas de grossièreté, pas de sexe.
- T : 13 ans et plus. Violence modérée, injures sans grossièreté, scènes de sexe suggérées (léger lime).
- M : 16 ans et plus. Violence suggérée, langage susceptible de choquer, scènes de sexe non explicites (lime).
- Ma : Convient à un public mature. Peut contenir langage obscène et scènes de sexe explicites (lemon).
(en partie repris d'ici)

Si vous ne voulez pas vous prendre la tête dans vos sommaires, précisez simplement "lime/lemon" s'il y en a, pareil pour la violence.

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 


1/ Les personnages
Hey bien oui, une histoire n'existe pas sans personnage. Que vous écriviez avec ou sans personnage à vous (OC), je pense qu'il y a quelques règles de base qui, si vous les respectez, vous éviterons de produire des "kikoololeries" comme j'aime les appeler.
 
Pour un Original Character (OC)
Peu importe que son pouvoir ou ses capacités soient hors normes. Lâchez vous, écrire est le summum de l'imagination. Cependant, donnez lui une faiblesse. Un être a toujours un talon d'Achille, que ce soit un élément contraire, ou même un personnage. Rendez-le humain, (même si c'est un vampire etc, c'est une expression hein) et on s'y attachera, car il y aura du suspens dans ses potentiels combats. Evidemment ça ne vaut que pour le surnaturel ou le fantastique.
 
Et ça le rendra beaucoup plus crédible aussi, au lieu de pondre des Marie-su ou des demi-dieux.
 
Pour un personnage déjà existant
Si vous écrivez ou intégrer des personnages déjà existants, vous avez deux choix :
 
- Soit vous respectez son caractère à la lettre (ou du moins essayez, moi-même je sais que ce n'est pas toujours facile d'imaginer le comportement d'un personnage qui n'est pas le nôtre) sinon, il perdra vraisemblablement en crédibilité. De plus, ne réécrivez pas totalement leur passé ! S'ils avaient eu une histoire différente, eux-même seraient complètement différents de ce que l'on connait.
 
- Si vous choisissez de jouer la carte du OOC (Out Of Character ; De ne pas du tout respecter le caractère d'un personnage) alors faites-le à fond.

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

2/ Le fond
• Le scénario
La chose la plus importante dans une histoire, c'est évidemment son scénario, mais surtout sa cohérence. Une histoire sans ça, ira droit dans le mur si vous écrivez des choses illogiques toutes les deux minutes.
 
Voici mes conseils :
 
- Si vous avez peur de vous tromper dans le déroulement de votre histoire, écrivez sur un brouillon, dans un bloc-note ou même à la main, la ligne directrice du récit. Mettre tout à plat est probablement l'une des meilleures techniques pour éviter toute incohérence.

- Faites-vous des fiches récapitulatives avec les principales infos sur vos personnages, voire même leur date de naissance si ça importe (vous éviterez de vous tromper dans les âges par exemple), leur nationalité, compétences etc.

- Si vous écrivez sur un sujet que vous ne maîtrisez pas (comme la France du XIXe siècle par exemple) faites des recherches et prenez des notes ! Encore une fois, vous gagnerez en réalisme et en crédibilité.

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

3/La forme
• L'orthographe & co.
Hey oui, impossible de prendre une histoire au sérieux avec un orthographe déplorable. Même avec un scénario tenant la route. Je ne dis pas que je ne fais aucune faute, mais je fais en sorte qu'il y en ait le moins possible. 
 
- La nouvelle réforme n'est pas une raison pour écrire nénuFar avec un F et oublier les accents circonflexes !

- Relisez vous maintes fois avant de publier (ou faîtes vous corriger si vous avez des lacunes, des blogs répertorient des correcteurs à votre disposition). Vous pouvez au moins vérifier les fautes de frappe.

- Vérifier la conjugaison si vous avez des doutes, par exemple sur ce site.  De plus, on utilisera uniquement le passé simple ou le présent de l'indicatif pour la narration. L'imparfait quant à lui sert à introduire une série d'actions, un événement inattendu. On ne change pas soudainement de temps dans la narration !
C'est le plus simple, même s'il existe quelques subtilités. 

- Variez votre vocabulaire. Les "il" et "elle" redondants sont fatigants à lire. Vous pouvez vous aider ici.

- Ne mettez pas de SMILEYs dans vos histoires. Ils sont bannis au même titre que les abréviations ! (y compris les "lol", "mdr" et compagnie !)

- Vous pouvez aussi avoir des doutes concernant l'écriture de diverses expressions qui ne sont en général qu'utilisées à l'oral comme "un tantinet" ou "A peu près" ou encore "en fait" sans oublier "au temps pour moi". Vous pouvez retrouver diverses expressions dans leur écriture correcte ici.

- Les chiffres/nombres sont à écrire en lettres sauf heures, numéros de téléphone et années.

- Je sais que c'est tentant d'écrire des mots japonais dans nos récits, comme "Arigato", "Gomenasai" ou autre car on trouve qu'ils ont plus d'impacte, mais non. Erreur de débutant, moi-même je me limite seulement à "Nakama" pour One Piece car je trouve qu'aucune traduction ne peut traduire vraisemblablement ce mot si fort.

-N'oubliez pas le "ne" dans la formation de la négation sauf si c'est volontaire car parfois, on peut l'omettre. A l'écrit, le "ne" est nécessaire, même si à l'oral on ne s'en sert pas. Aussi, dans vos dialogues, vous n'êtes pas obligé de le mettre, mais dans la narration, en général, oui.
 
• La mise en page
De même ici, difficile d'être attiré par un texte multicolore sur fond qui pète les yeux d'un seul bloc. Ça fait même peur ! Donc pour évitez ça :
 
- Faites un saut de ligne après chaque paragraphe et au début et à la fin d'une phase de dialogue.

- Choisissez plutôt des couleurs neutres pour vos écrits (noir sur blanc, voire blanc sur noir, ou même gris, tant que le contraste est assez conséquent pour éviter une agression de la rétine, les couleurs sont libres) et pas de couleurs FLUO, par pitié. De plus, attention à la police. Perso, je ne supporte pas le Comic sans MS mais pas question d'écrire des chapitres en Arial Black ou avec une police pleine d'arabesques. Si vous écrivez, c'est pour qu'on arrive à vous lire sans se péter la rétine, non?

- Enfin, pour la taille des chapitres, n'écrivez pas un simple pavé comme chapitre ! Je pense qu'un chapitre digne de ce nom fait environ 8 pages. Si vous trouvez ça beaucoup, je vous ferais remarquer qu'un véritable livre comporte beaucoup plus de pages par chapitre. Mais si vous avez du mal, développé tout ce que vous pouvez, et peut-être même que vous aurez de nouvelles idées ! Essayez au moins 5 pages pour commencer.

• Dialogues
Les dialogues dans un récit apportent une touche de "vivant" et renforcent les caractères des personnages. Cependant, un récit n'est pas constitué uniquement de dialogues !

- Privilégiez le style narratif au style théâtral. Pour moi c'est ce qui fait tout le sérieux d'un écrit, mais là, je ne peux pas vous l'exclure complètement. J'ai commencé comme ça aussi. Vous pouvez le garder, mais si vous voulez progresser sensiblement, le style narratif est privilégié. Mais si vous gardez le théâtral, faites au moins l'effort de na pas simplement écrire :
 
La fille :  Bon, j'ai faim moi *sort une pomme et la mange*
 
Encore, pour une situation comme ça, on s'en fout un peu. Mais si votre passage est censé être emprunt d'émotion, on trouvera ça difficilement crédible de voir :
 
La fille : Mais je t'aimais, pourquoi tu m'as trompé ? *plore*
 
Vous comprenez? xD (ouais je m'autorise un smiley because c'est pas une histoire!) Qui a dit qu'écrire était une chose facile? Si vous voulez que vos lecteurs ressentent des émotions, il faut un minimum d'effort !

- Concernant les dialogues dans un style narratif, on marquera le début du dialogue par le signe « au début et » à la fin. On privilégiera en effet les guillemets françaises aux anglaises (celle-ci : " ou celle-là '). Il peut cependant avoir des phases de narration entre les différentes lignes de dialogues. Vous n'avez pas non plus besoin de préciser qui parle à chaque fois dans un dialogue à deux, seulement qui commence, et si vous marquez une pause, précisez qui reprend la conversation.

- Si vous voulez étendre la longueur d'un mot ou insister sur un son particulièrement fort, la narration est faites pour ça. Inutile d'écrire :

- Mais siiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii euuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !

Ecrivez plutôt : 

-Mais si euh ! S'exclama-t-elle en insistant sur les deux derniers mots.


- De même pour faire bégayer un personnage, la forme correcte est celle-ci "A-Ah" ou "E-Euh".

- Pas besoin de changer de couleur pour vos différents personnages, on s'en sortira si c'est bien détaillé !
• Les descriptions
Aah, attaquons-nous à mon principal point faible. En effet, je n'ai jamais été doué pour ça, puisque je me contente de très peu pour m'imaginer un univers, mais je sais que tout le monde n'est pas comme ça. 

Pour une description de personnage, voici ma méthode :
- Cheveux (couleur/longueur/particularité si besoin (accessoires ou forme spécifique (en piques etc)))
- Yeux (couleur/particularité)
Corpulence (taille etc)
- Rapide revue de la tenue (haut/bas/chaussures)
- Particularité notable (tatouages/piercings/armes/bijoux etc)
- Première impression (facultatif)

Concernant les lieux, je n'ai pas de méthode précise puisque, comme je l'ai écrit plus haut, j'ai du mal avec. Mais passez en revue les murs, le sol, les meubles, ce qui peut être notable sans pour autant tomber dans une description du moindre tiroir à la Zola (toi même tu sais le trauma de la L).

Le plus difficile avec une description, c'est de ne pas la faire durer trop longtemps, car bon, de mon point de vue, c'est relativement chiant de passer une page sur une description de table. 

Le plus important, c'est de comprendre où se situe votre ou vos personnage dans l'espace et par rapport aux  autres.

• Les points de vue (PdV)
Ahlala, les points de vue. A l'époque, moi aussi, j'écrivais en mettant "Point de vue [...]" toutes les deux minutes. Or, sachez que, comme les deux styles possibles d'écriture, le plus "pro" est d'enlever ces indications et de faire comprendre le point de vue du personnage à travers la narration, ce qui sera beaucoup plus propre et naturel ! Si vous avez peur que vos lecteurs se perdent dans les différents points de vue, effectuez un grand saut de ligne (deux ou trois) quand vous en changez et indiquez le directement au début.

Ainsi :

[Point de vue de Lassia]
Elle alla se coucher.

Se transformera en :

La jeune femme parti se coucher.
 
Pour terminer sur les points de vue, choisissez bien celui que vous prendrez. En effet, vous avez trois points de vue distincts servant à différentes choses :

 

- Point de vue interne : Celui d'un personnage. Vous ne savez que ce qu'il sait, ne voyez que ce qu'il voit, que ce qu'il ressent etc. Ainsi, il ne saura pas ce qu'il se passe dans son dos !
- Point de vue externe : Un point de vue d'un témoin, qui ne sait rien des sentiments des personnages. Il est extérieur et ne décrit que ce qu'il voit, sans avis, pouvant tout de même émettre des suppositions.
- Point de vue omniscient : Votre point de vue. Vous savez tout, voyez tout, partout.

 

La subtilité entre les deux derniers est peut-être compliqué à comprendre, j'espère avoir été claire ! 

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

3/L'univers
• En Univers Relatif (UR)
Concernant l'univers, tout ce que je peux vous dire, c'est que si vous décidez d'écrire une histoire dans le monde d'une oeuvre, éviter de réécrire les loi de l'univers.
Par exemple dans One Piece, ne sortez pas que les détenteurs de fruits du démon sont insensibles à l'eau ! De même, si vous prenez l'univers de Fairy Tail, vous ne pouvez pas dire que les dragons sont encore vivants physiquement, c'est l'une des principales caractéristiques de ce monde !

 

Je pense qu'on peut s'autoriser à modifier quelques petites choses. Moi-même, toujours dans One Piece, j'ai déjà écrit en modifiant l'ordre des découvertes des îles ou garder les apparences deux ans avant lorsque l'histoire se passe deux ans après.

 

Les détails ne sont pas importants, mais ne changez pas quelque chose de primordial !

 

• En Univers Alternatif (UA)
Ce terme signifie que vous décidez d'écrire une histoire qui se déroule dans un monde différent de celui des personnages duquel ils sont tirés. Le plus courant est de prendre des personnages d'une oeuvre pour les mettre dans un univers réaliste, mais vous pouvez très bien les placer dans une autre oeuvre. (sisitavu la belle transition)

 

• Le Cross-Over
Ce dernier désigne donc de mélanger deux univers. Ils peuvent être complètement différents, cela dit, plus ils seront opposés, plus il sera difficile d'écrire quelque chose de cohérent. Même si ça peut être un exercice intéressant et qui peut être très amusant. A prendre avec des pincettes donc.

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

4/Autres conseils
- Si vous êtes en manque de lecteurs, tournez-vous vers les multiples répertoires existants sur Skyrock. Inscrivez-vous et vous pourrez sûrement avoir un avis, au moins celui des gérantes. Cela dit, ne vous vexez pas, les critiques sont toujours faites pour vous aider, même si elles peuvent être sévères

- Allez lire. Que ce soit d'autres fictions ou des livres, ça vous aidera toujours. Même le Rôle Play est un très bon exercice d'écriture qui peut vous entraîner et vous apprendre de nouveaux mots. En fait, tout ce qui comporte de lire peut vous aider, que ce soit les animes/séries vostfr, les jeux vidéos à texte, peut-être même des traductions de chansons !

- Ecoutez de la musique relative à l'ambiance du moment que vous voulez écrire vous aidera sûrement ! Vous pouvez aussi insérer des liens redirigeant vers des musiques vous ayant inspirées pour tel ou tel passage. Cela créé une ambiance pour votre chapitre, chose qui peut être très sympa !

- Vous pouvez ajouter un lien ou un bouton en bas de votre chapitre qui conduit directement à la suite !

- N'oubliez pas que la première chose que vos lecteurs voient est votre habillage. Soignez donc l'apparence de votre blog, c'est important !

- Mettez en place un sommaire détaillant vos écrits sur votre blog (comportant titre, univers, pairing (couple), s'il y a OC ou non, genre (sans oublier de préciser si c'est un OS, TS etc et quel public il vise (les ratings)) et résumé !). Mettre à disposition les liens de vos différentes parties est aussi judicieux. Plus le lecteur aura la vie facile, plus il sera enclin à lire !

- Vous pouvez toujours faire de la pub, mais attention ! Gare à poster sur l'article adéquat (c'est la montre des choses) si cela est exigé, mais aussi regardez si la personne serait susceptible d'être intéressée. Si vous écrivez sur un manga et que celui-ci est mis à l'honneur sur le-dit blog, il a de fortes chances que la personne soit enclin à venir jeter un ½il. Mais surtout, restez poli !

- Si vous avez peur de plagiat, désactiver le clic droit dans les paramètres. Vous pouvez aussi n'autorisez que les VIP ou vos amis à voir vos écrits.

- Prévenez vos lecteurs avant une séquence choquante, violente ou de sexe ! Tout le monde n'a pas envie de lire un lemon ! Avertissez aussi lorsque vous évoquer un potentiel spoiler si vous écrivez en UR. D'ailleurs, si vous compter écrire une scène sexe, pas de mots vulgaires !

- N'abusez pas des NDA (Note De l'Auteur(e)). Privilégiez la fin de votre écrit pour vous exprimer.

- N'hésitez pas à illustrer vos chapitres avec de belles images !

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

5/Les sites et blogs d'aide
Conjugueur Synonymes Expressions BonPatron (pour minimiser les fautes)
Quelques répertoires à retrouver sur mon sommaire ou encore sur mon coin pub
Blog d'aide multiple (correcteurs, bêta lecteurs etc) :    
Blog de correction :

 

Parce qu'on est tous débutant un jour...

 

Vous l'aurez compris, le mot d'ordre pour une bonne histoire, c'est la crédibilité !

 

Vous trouverez nombre de blogs répertoires et d'habillages si vous cherchez ne serait-ce qu'un peu :)
Vous pouvez aussi chercher des répertoires de répertoires comme celui-ci !
N'hésitez pas non plus à proposer des liens pouvant être ajoutés !
Enfin, remixez si vous voulez partager l'article, pas de copier/coller !

 

 

J'espère vous avoir aidé, voici le même article mais pour le RP !
Aussi, si vous voulez que j'approfondisse un point ou que j'explique autre chose, n'hésitez pas, j'essaierais de vous aider au mieux !

Tags : aide - écriture - fiction - fanfiction

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (50.19.34.255) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Les-ecrits-de-Lassia

    24/12/2016

    Poesies13 wrote: "coucou ^^ J'avais déjà lu les deux textes précédents que je voulais lire alors je poursuis sur cet article qui est une trop bonne idée. XD
    Les Ratings, maintenant j'ai enfin des définitions ^^ Et R+, ça n'existe pas au fait ?
    "

    coucou, et merci xD ah bha tant mieux si ça peut être utile, et j'ai fouillé, si je l'ai pas mis c'est que j'ai pas du le trouver :c

  • Poesies13

    23/12/2016

    coucou ^^ J'avais déjà lu les deux textes précédents que je voulais lire alors je poursuis sur cet article qui est une trop bonne idée. XD
    Les Ratings, maintenant j'ai enfin des définitions ^^ Et R+, ça n'existe pas au fait ?

  • Les-ecrits-de-Lassia

    21/10/2016

    StrawberryChan wrote: "C'était vraiment un bon article, qui peut aider autant les débutants que ceux qui se sont déjà lancés mais qui ne sont pas experts (et c'est mon cas) ! Par contre lorsque tu parles des temps , ça ne serait pas plutôt l'imparfait pour la narration et le passé simple pour une action soudaine ? Il me semble bien que c'est comme ceci pour un récit au passé. En tout cas, je n'hésiterai pas à le relire de temps en temps ^^"

    merci, ça me fait plaisir ! et non je confirme, passé simple pour la narration ^^

  • StrawberryChan

    21/10/2016

    C'était vraiment un bon article, qui peut aider autant les débutants que ceux qui se sont déjà lancés mais qui ne sont pas experts (et c'est mon cas) ! Par contre lorsque tu parles des temps , ça ne serait pas plutôt l'imparfait pour la narration et le passé simple pour une action soudaine ? Il me semble bien que c'est comme ceci pour un récit au passé. En tout cas, je n'hésiterai pas à le relire de temps en temps ^^

  • Les-ecrits-de-Lassia

    20/10/2016

    MIKU-5D wrote: "Cette article est vraiment d'une très grnde id pour les débutants ou pour ceux qui veulent évoluer ! J'ai pu évoluer dans mon coin et grâce à tes astuces je pense pouvoir encore mieux m'améliorer, super chapitre je lirai souvent pour m'aider ^-^ ! "

    merci et de rien ! ^^ hésite pas à partager, ça fait toujours plaiz ! Comme dit si tu as besoin que je fasse un article sur un sujet précis, n'hésite pas^^

  • MIKU-5D

    20/10/2016

    Cette article est vraiment d'une très grnde id pour les débutants ou pour ceux qui veulent évoluer ! J'ai pu évoluer dans mon coin et grâce à tes astuces je pense pouvoir encore mieux m'améliorer, super chapitre je lirai souvent pour m'aider ^-^ !

Report abuse