Harmony [Partie 1]

 ~passages ajoutés après avis de la merveilleuse Freeze ♥ ~
Harmony [Partie 1]
Rappel : Très inspiré du film One Peice : Adventure of Nebulandia !
Je vous le conseille, il est très différent des autres et génial !

 

Tout avait commencé lorsque la jeune fille tomba sur les avis de recherches des Mugiwara. Assise au comptoir en sirotant sa chope de saké dans le seul bar de la petite ville où elle se trouvait, le panneau d'affichage était juste à sa droite. Elle les scruta méticuleusement mais discrètement entre chaque gorgée d'alcool, comme si le visage de chacun d'entre eux l'interpelait. Pourtant, elle n'en avait croisé aucun.
 
Léchant ses lèvres rosées pour récupérer le peu de liquide restant, elle passa une main dans ses longs cheveux de neige tout en regardant le barman -qui pouvait en imposer avec sa carrure et ses cicatrices, surtout lorsqu'on savait que c'était un ancien pirate-.
 
Elle regarda une nouvelle fois ces affiches, de bas en haut. Chaque nom évoquait quelque chose en elle, qu'elle ne comprit pas. Mais lorsqu'elle lut la seule ligne en dessous de la photo de l'homme aux cheveux verts, elle n'eut pas le temps de réagir que le barman l'interpella.
 
« -Les Chapeaux de paille vous préoccupent, ma petite ? Demanda-t-il en posant le verre qu'il astiquait.
 
Elle les inspectait tellement du regard qu'elle n'avait pas fait attention. Il l'avait observé. Elle reprit rapidement contenance et vida cul-sec sa chope. Puis, elle se redressa pour planter ses rétines magenta dans le regard de l'ex pirate. Elle n'avait pas peur de lui, et faisait preuve d'un aplomb sans faille. Comme à son habitude. Pourtant, ses yeux exprimant son assurance, ayant fait peur à plus d'un lorsqu'ils étaient animés de noirceur, se trouvaient être un peu plus grands et ronds que la moyenne, lui donnant presque un côté mignon lorsqu'elle n'était pas impassible ou en colère. Mais ça, c'était plutôt rare.
 
-Plus ou moins, vous pouvez m'en dire plus sur eux ?

Attentive, la jeune femme se tourna pour pouvoir s'accouder au meuble en bois sombre. Sa question resta en suspend quelques secondes, durant lequel le brouhaha ambiant des hommes buvant joyeusement se fit entendre. Elle l'avait presque oublié, d'ailleurs.
 
-C'est pas courant qu'une frêle jeune femme s'intéresse à des pirates sans foi ni loi. Qu'est-ce que vous voulez savoir ? »

Elle eut un sourire en coin en entendant l'adjectif avec lequel il l'avait qualifié. La méprise était courante, à cause de son petit gabarit. Mais sa première phrase lui resta quelques temps en tête. Les pirates étaient vraiment tous comme ça ? Ça paraissait si cliché. La Marine était alors la justice et le bien, comme ils le prétendaient ? Elle trouvait ça beaucoup trop simple.
 
Ce fut le point de départ d'une quête à l'information sur chacun des membres de l'équipage de Monkey D. Luffy. Au final, elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait commencé ça. Sa vie n'avait jamais eu grand sens, et voyager là où son instinct la menait pour questionner les passants était quelque chose de peu dérangeant. Elle apprit donc tout de leur passé respectif, mais aussi des dégâts qu'ils avaient causés. Et ce qu'il s'était passé durant la guerre de Marine Ford dont elle avait seulement entendu parler. Elle ne s'était jamais beaucoup intéressée à l'actualité.
 
Mais surtout, elle finit par apprendre tout le bien qu'ils avaient fait sans aucune obligation, et tous les problèmes qu'ils avaient réglés. Cependant, elle découvrit enfin que cet équipage qui avait piqué à vif sa curiosité refoulée souffrait d'une très mauvaise presse à cause de la Marine.
 
Relisant les coupures de journal qui les accusaient des pires méfaits au bord de cette mer qui pourrait lui causer la mort rien qu'en y étant partiellement immergée, elle soupira. Sur le petit muret en pierres grises qui surplombait le port, le vent marin bouscula ses cheveux tombant en cascade jusque-en bas de son dos qu'elle avait décidé de laisser apparent pour une fois.
 
La jeune femme était partie d'East Blue jusque Grand Line, pour finalement arriver dans le nouveau monde grâce à des amis hommes-poissons qu'elle s'était fait là-bas. Elle avait voyagé durant deux années en achetant des billets de bateau, se laissant guider par son instinct qui ne lui avait jamais fait défaut jusque-là.
 
Maintenant âgée de 20 ans, elle s'était mise à l'art du sabre, possédant l'un des rares katanas célèbres pour leurs légendes. Une magnifique lame aux reflets dorés et au fourreau semblable au Wado Ichimonji, c'est-à-dire d'un blanc pur, décoré de lignes d'or sur le pommeau et le bas de l'arme.
 
Le pire, c'est qu'elle ne l'avait même pas acheté. Lors de leur traversé sous-marine avec ses amis homme-poissons, les monstres marins étaient nombreux. Ne possédant alors qu'un katana de piètre qualité, elle le brisa en en repoussant un qui était sur le point de mordre dans la coque du bateau. Impressionné par la force que la blanche possédait malgré qu'elle soit dans les profondeurs, elle gagna définitivement le respect de ses nouvelles connaissances. Et pour la remercier, ils lui offrirent cette précieuse lame qu'ils avaient obtenu suite à un abordage.
 
Surprise de leur générosité alors qu'auparavant, elle était regardée de travers par la plupart sans comprendre vraiment pourquoi, elle le fut encore plus une fois arrivée sur place. L'île des hommes-poissons, seul accès du Nouveau Monde, était sans pareille. Elle en avait visité des îles, mais celle-ci était vraisemblablement unique. Sous l'eau, enveloppée d'une gigantesque bulle d'oxygène et bénéficiant des rayons du soleil qui perçaient jusqu'ici, le paysage de corail et de coquillages, sans oublier les grands courants marins suspendus dans les airs. Elle resta figée un moment devant la vue qui s'offrait à elle.
 
Mais sa surprise ne fut que plus grande lorsqu'elle apprit que cette île était la propriété de Monkey D. Luffy, le capitaine de l'équipage au Chapeau de paille. Elle se renseigna alors auprès de ses amis pour en savoir plus sur cette île paisible. L'île était passée de la main de Barbe Blanche à celle de Luffy, après une guerre contre Hoddy Jones qui voulait instaurer le chaos. Mais le pirate ne l'avait pas laissé faire. Enfin, ce qui l'avait le plus choqué, c'était le racisme entre humains et homme-poissons qui avait duré si longtemps ici. Elle comprit alors pourquoi ils l'avaient regardé avec tant de méfiance.
 
 
Elle soupira à nouveau. Les raisons pour laquelle elle avait commencé à se battre au katana en plus de son pouvoir étaient stupides. Pour elle. Ce n'était pas une vocation ou un sens du devoir aiguisé qui l'y avait poussé, loin de là...
 
Le seul bruit ambiant était le clapotis des vagues. Elle trouvait ça ironique de trouver ce son relaxant alors qu'il provenait d'un « ennemi » mortel pour elle. Mais alors qu'elle referma le dossier regroupant toutes ses recherches en sentant le vent se lever, elle le fourra dans son sac avant de vouloir saisir son arme, ayant un regard nostalgique, mais néanmoins amer lorsqu'elle posa ses yeux dessus.
 
Cependant, elle n'en eut pas le temps. Une main la pris avant elle. Une main d'homme. Une main mate. Alors qu'elle remonta longuement le regard vers l'individu ayant touché à son trésor, une voix semblable à celle d'un gamin retenti, parvenant à ses oreilles lorsqu'elle lui fit face.
 
« Zoro ! Dépêche-toi ou on part sans toi ! »

Elle resta figée un instant. Jamais elle n'aurait cru le rencontrer, surtout pas comme ça. Ses cheveux verts étaient un peu plus longs que sur la photo, et en arrière. Il portait un t-shirt bleu marine et un pantalon aux motifs militaires, ainsi que des bottes noires remontant au milieu du mollet. Ses trois célèbres sabres attachés à la ceinture, elle constata qu'il portait toujours sa triple boucle d'oreille à son lobe gauche. Mais elle s'attarda encore plus longuement sur son visage. Sur son ½il gauche, réduit à être fermé par une grande balafre qui lui barrait la moitié du visage.
 
Comment ? Pourquoi ? Quand ? Par qui ? C'était clairement une blessure de combat, et malgré toutes ses recherches, elle n'en avait jamais entendu parler, alors qu'elle savait que la lave d'Akainu avait laissé une grande cicatrice en croix sur le torse du capitaine. Comment avait-elle pu louper une telle information ?
 
Elle se leva, finissant son mouvement durant lequel elle s'était arrêtée. Il remarqua alors qu'il n'était pas aussi grand qu'elle l'avait imaginé, 1m80 environ. Mais elle ne lâcha pas des yeux cette cicatrice dont elle ne savait rien. C'est alors qu'il posa le regard sur elle, lâchant son inspection du sabre qui l'intriguait. Il remarqua alors que sa détentrice semblait bien mystérieuse elle aussi. Il n'avait jamais rencontré de fille avec une couleur de cheveux pareille, ni même des yeux comme ça. Elle lui semblait petite, du haut de ses 1m60 estimés par le sabreur. Mais il sentait qu'il ne fallait pas s'y fier.
 
Il profita qu'elle soit si intriguée par sa cicatrice pour la détailler un peu mieux. Elle ne ressemblait pas aux femmes de l'équipage, mais ce n'était pas pour lui déplaire. Elle était certes plus petite et menue, mais elle semblait néanmoins plus musclée de par son maniement du sabre. Sa chevelure particulièrement blanche tombant en cascade dans son dos contrastait avec ses vêtements sombres, puisqu'elle ne portait qu'un haut découvrant son épaule droite, ainsi qu'un jean et des bottines noires. De plus, sa peau était presque semblable à ses cheveux. Les seules touches de couleurs chez la jeune femme étaient ses grands yeux à la couleur étrange, entre le rouge et le rose, rappelant une pierre précieuse, ainsi que ses lèvres légèrement rosées. Une particularité qui ne le rebutait définitivement pas.
 
C'est quand il croisa vraisemblablement le regard de ce qu'il voulait être sa future interlocutrice qu'il se reprit.
 
« -Partez devant, je vous rejoindrais, lança-t-il en se retournant à peine.
 
Il laissa flotter quelques secondes, remarquant qu'elle ne l'avait toujours pas lâché des yeux. Mais il n'eut pas vraiment le temps de s'y attarder puisqu'une voix en furie, qu'il reconnut bien vu son soupir, retentit dans les environs.
 
-Et puis quoi encore ?! Tu vas encore te paumer ! J'ai pas envie de passer la journée à te chercher tête d'algue ! T'es pas—

Un blond s'était dépêché d'arrivé vers eux. Elle le savait grâce à son regard périphérique, mais son centre d'attention restait le même, si bien qu'elle ne savait rien d'autre que sa couleur de cheveux, mis à part qu'il était habillé en noir.
 
Elle ne l'avait pas vraiment écouté, mais réagit à son insulte.
 
 -« Tête d'algue »... ? Murmura-t-elle curieusement en lâchant enfin le vert des yeux. »
 
Le concerné soupira une nouvelle fois, levant son ½il unique au ciel. Concernant le blond, il s'était coupé lui-même dans sa phrase en voyant la jeune femme. Qu'il n'avait pas pu s'empêcher de courtiser la seconde d'après, ce qui eut pour effet de lancer un regard dubitatif à celui qu'elle reconnut comme Sanji. Il avait changé aussi, c'était son ½il droit qui était caché par sa mèche blonde, et il avait un bouc. Hormis cela, il restait sensiblement pareil. Enfin, pas selon l'affreux avis de recherche que la Marine publiait, mais aux portraits qu'on lui en avait fait.
 
Une dispute ne tarda pas à éclater entre les deux, rameutant les autres qui étaient aussi différents de ce qu'elle avait vu, le pire restant le cyborg qui avait triplé de volume. Elle n'y croyait toujours pas d'ailleurs, elle trouvait ça si irréaliste de tomber sur eux comme ça, par pur hasard alors qu'elle savait tout d'eux maintenant.
 
Enfin ça, c'est ce qu'elle croyait. Mais au final, personne n'avait pu lui dire l'exact caractère de chacun. Ce qui était logique, étant donné que les habitants et pirates ne faisaient que les croiser.
 
Une rousse les calma en les frappant, avant qu'elle, Usopp, Robin, Brook, Franky et Chopper ne posent les yeux sur l'observatrice. La blanche ne se sentait pas mal alors qu'elle était le centre d'attention de tous, ce qui était étrange car elle détestait ça habituellement. Mais quelque chose émanait de cet équipage. Quelque chose qui était loin d'être malfaisant. Et elle comprit alors que cette première impression en version papier n'était pas erronée.
 
Zoro, dont elle n'avait entendu que des soupirs jusque-là, en poussa un énième. Il lui rendit son arme, semblant agacé. Visiblement, il aurait bien voulu parler avec cette sabreuse qu'il venait de rencontrer, mais il n'en fit rien devant les autres. Et elle se demandait bien pourquoi.
 
Luffy intervint en dernier. Arrivant grâce à un Gum Gum Rocket mal calculé à cause du sol glissant qu'il n'avait pas remarqué, il faillit tomber à l'eau, trop loin des autres pour pouvoir le rattraper. Le vert fut le premier à vouloir s'élancer à son secours, mais la jeune femme qui était la plus près, puisqu'il avait chuté derrière elle, le rattrapa avant tout mouvement de l'équipage, le tenant par le poignet in extremis.
 
Il la regarda, surpris, avant d'afficher un grand sourire.
 
« -J'ai vraiment failli y passer cette fois, haha ! 

Son insouciance confirmée arracha un sourire en coin à la jeune femme, avant de le remonter sous les remerciements des autres, sans oublier les insultes de « Crétin » de quelques-uns.
 
-Mais t'es qui toi ? Je t'ai jamais vu avant, demanda-t-il d'un air interrogateur, assis en tailleur sous les ordres de Nami pour ne plus qu'il bouge.
 
Qui elle était ? C'était hors de question de leur révéler qu'elle savait tout d'eux, c'était beaucoup trop suspect. Dire son nom ne serait pas une bonne idée non plus... C'est pour ça qu'elle ne répondit pas tout de suite, réfléchissant à quoi leur dire. Quoi dire à cet équipage hors du commun pour elle.
 
-Je m'appelle Lassia. Lassia... Q- Cristal.
-Et t'es une pirate ? Renchéri le brun, tournant la tête sur le côté, curieux.
 
Il semblait ne pas avoir eu ce qu'il voulait. Les autres semblaient bien attentifs, ne disant rien de plus, même si elle repéra Robin qui lui jetait un ½il suspicieux. Son regard se tourna vers celui du vert. Cette question... Elle ne savait pas comment y répondre.
 
-Non, pas vraiment pour être honnête, lâcha-t-elle après quelques secondes.
 
Il se releva, souriant toujours.
 
-Je vois, tant que t'es pas dans la Marine ça va alors. Je suis Monkey D. Luffy, ravi de te rencontrer !

Elle se retint de soupirer, mais choisi de lui sourire à son tour.
 
-Oui, je sais, je vous connais. Vous êtes célèbres vous savez.

C'était sorti tout seul. Heureusement qu'elle s'était vite rattrapée. Les autres semblèrent ravis de faire sa connaissance, quelqu'un qu'ils considéreront comme une nouvelle amie. Mais qui sait combien de temps cela durera...
 
-Et tu viens d'où Lassia-chan ? Demanda Sanji, voulant en savoir plus sur cette jeune femme pleine de mystère, mais qu'il trouvait très mignonne malgré tout.
 
-D'East Blue, répondit-elle sans crainte, regardant Zoro en coin. »
 
Car elle le savait originaire de cette même région. Elle avait eu raison, il avait réagi. Et il sembla encore plus enclin à vouloir lui parler. Mais bizarrement, il n'en fit rien.
 
Elle profita de ce brin de discussion inopinée pour les détailler plus longuement tout en restant discrète. Elle l'avait fait pour Zoro, mais pas vraiment pour les autres.
 
Luffy, le capitaine, restait sensiblement le même que sur les affiches, de taille moyenne, brun, coiffé de son célèbre chapeau de paille. Il portait un sweat rouge ouvert sur son torse nu, révélant sa fameuse cicatrice, son habituel pantacourt bleu ciel, sa ceinture jaune nouée autour de la taille et ses sandales.
 
Sanji, le cuistot, était blond avec seulement l'½il gauche de visible, surmonté d'un sourcil étrangement en vrille. Il portait un costume noir chic, ainsi qu'une cravate de la même couleur sur une chemise orange. Ses chaussures restant dans le même style étaient de la même couleur que la majorité de sa tenue. De plus, une cigarette était au coin de ses lèvres, tandis qu'un bouc noir encadrait sa bouche.
 
Quant à Usopp, le snipeur, il était reconnaissable en se fiant à son avis de recherche uniquement grâce à son nez particulièrement long et ses cheveux restant bruns et frisés. Portant un bob, un casque sur ses oreilles, et une paire de lunettes de tireur autour du cou, il n'en oubliait pas moins son sac en forme de porte-monnaie géant orange. Torse nu, son seul vêtement était un pantalon jaune retenu par deux bretelles orange ainsi que des bottes kaki. Enfin, son avant-bras gauche était habillé d'un long bracelet rayé bleu et blanc.
 
Franky le cyborg mais aussi charpentier de l'équipage faisait bien 2m40 de haut et peut-être autant de large. Depuis la période de creux, celui-ci avait amélioré son corps et l'avait encore plus robotisé, remplaçant ses épaules par deux énormes boules rouges et jaunes renfermant bon nombre d'armes (comme le reste de son corps d'ailleurs). Il ne portait qu'une chemise ouverte aux motifs hawaïens et un slip de bain rouge. Quant à ses cheveux bleus, ils changeaient de coiffure selon l'envie du cyborg.
 
Chopper, le petit animal de compagnie de l'équipage comme aimait l'appeler la Marine, devait à peine dépasser la taille d'une tête humaine sous sa forme habituelle. Portant un couvre-chef bleu décoré d'une croix blanche sur fond rouge, il portait aussi un petit haut rayé blanc et jaune et un short orange. Mais sa petite particularité restait son museau étrangement bleu. Et c'était ce petit animal le médecin de bord.
 
Le plus particulier des garçons mais néanmoins musicien et épéiste restait Brook. Vivant mais sous forme de squelette grâce à son fruit du démon de la résurrection, il gardait ses deux mètres de hauteur et son haut de costume noir sous une chemise jaunâtre nouée par un foulard bleu, contrastant avec le pantalon rouge à fleurs et son boa orange autour du cou. Sans oublier son étrange coupe afro noire surmontée d'une sorte de chapeau en forme de couronne dorée, ni sa paire de lunette de soleil en forme de c½ur sur son crâne et sa fidèle canne violette refermant une lame.
 
Enfin, il ne restait que plus les deux jeunes femmes de l'équipage. Elle ne put s'empêcher de déprimer intérieurement en voyant Nami et Robin. Elles étaient grandes, sveltes et aux jolies formes. Alors qu'elle ressemblait à un garçon manqué de première. Et elle les savait puissantes en plus de ça. Nami, la navigatrice, arborait une magnifique et longue chevelure rousse lui tombant en bas des reins et des yeux chocolat, portant simplement un haut de maillot de bain vert et blanc ainsi qu'un jean bleu et des spartiates, toujours équipée de son clima-tact. La seconde, Robin, l'archéologue aux yeux bleus ciel, avait la même chevelure que Nami mais en brune et en plus lisse, coiffée d'une paire de lunettes de soleil aux verres cuivrés plaquant ses cheveux en arrière. Elle n'était habillée que d'une veste bleue nuit décoré d'une fleur à moitié ouverte sur sa poitrine, ainsi qu'un paréo long aux motifs également floraux, et chaussant une paire d'escarpins rouges.
 
La jeune femme avait rapidement fait le calcul. A eux neuf, leur prime totale s'élevait à plus de 1,5 milliard de berry.
 
Plus tard, ils se séparèrent en plusieurs groupes, Brook et Franky étaient chargés de garder le bateau et le réparer si besoin, Nami et Robin allèrent faire du shopping, Sanji et Chopper partirent refaire le stock de vivres et de plantes médicinales alors que Usopp et Luffy voulurent faire le tour des boutiques regorgeant de toutes sortes de choses.
 
Elle se tourna vers Zoro, qui annonça qu'il allait racheter de l'alcool. Sa réputation de grand buveur de saké n'était pas infondée. Usopp demanda à Lassia de l'accompagner pour ne pas qu'il se perde. Visiblement, il possédait un sens de l'orientation déplorable. Il grogna avant de passer devant, rassurant le tireur d'élite qu'elle le surveillerait en plaisantant.
 
Mais au final, elle ne faisait que le suivre en faisant attention à ne pas sortir de l'allée principale, mais il marcha tout droit. Durant un moment, sans même regarder les échoppes. Il semblait évident qu'il voulait lui parler, mais maintenant, c'était le silence total.
 
« -Roronoa-san ! L'interpella-t-elle en s'arrêtant devant un stand.
 
Il se stoppa net à l'entente de cette appellation étrange à laquelle il n'avait jamais eu droit avant. Il la rejoignit sans dire un mot, la regardant en essayant de comprendre à quoi elle pensait.
 
-Ils vendent du bon saké ici, vous pouvez même le goûter avant d'acheter. Vous en dîtes quoi ?

Elle s'était tournée pour parler, ne se rendant pas compte du regard interrogatif du vert qui pesait sur elle.
 
-Roronoa-san ? fit-elle en lui refaisant face.
 
Elle comprit qu'il y avait un problème, et il ne put s'empêcher de soupirer d'amusement en voyant son regard un peu confus, arborant un sourire en coin.
 
-On ne m'avait encore jamais appelé comme ça ni vouvoyez, c'est une première !

Il rit un peu, laissant Lassia décontenancée. C'est vrai, elle l'avait fait en sachant tout ce qu'il avait fait, tout ce qu'elle savait sur lui. Tout ce qu'elle savait sur celui qui avait pour objectif de battre Mihawk pour prendre sa place de meilleur bretteur du monde, pour que Kuina l'entende de là où elle était. Elle le respectait énormément. Et elle ne pouvait pas s'empêcher de penser à toute la souffrance qu'il avait dû endurer lors de ses combats, contre Kuma pour son capitaine, lors de la mort de sa meilleure amie, lors de son unique défaite en combat en un contre un. Jurant de ne jamais perdre un autre combat. Mais surtout, lorsqu'il avait subi l'attaque qui lui prit son ½il gauche.
 
A cette pensée, son regard réatterrit sur cette cicatrice dont elle ne savait rien. Et la question lui brûlait les lèvres.
 
-Encore à fixer ma cicatrice ?

Elle sursauta presque. Elle était non seulement perdue dans ses pensées, mais elle ne s'attendait pas à ce qu'il aborde lui-même le sujet. Honteuse, elle détourna le regard.
 
-Je te dis comment je l'ai eu si tu m'appelles par mon prénom en me tutoyant, ok ?

Elle le regarda à nouveau. Si elle ne le connaissait pas, elle se serait peut-être fiée aux rumeurs. Bête assoiffée de sang, tueur sanguinaire, pirate froid et sans c½ur. Tant de fausses idées sur lui. Un sabreur de sa trempe ne pouvait pas être ainsi. C'était évident quand on le regardait sans préjugé.
 
Se rendant compte de sa maladresse, elle eut un sourire en coin d'amusement face à son marché.
 
-Marcher conclu, Zoro.

A l'entente de son prénom, il eut aussi un sourire en coin avant de prendre une coupe de saké mis à disposition. Il la fit légèrement vaciller, fixant le liquide transparent. Cette question faisait remonter en lui pas mal de souvenirs, et la plupart étaient accompagnés de blessures qui avaient failli lui couter la vie.
 
-Il y a deux ans, Kuma nous a expulsé chacun sur une île différente grâce à son pouvoir des coussinets. On avait prévu de se retrouver avec les autres dans 3 jours, mais Luffy a décidé qu'on devait devenir plus fort pour aller dans le Nouveau Monde. Alors on s'est entraîné pendant deux ans. Moi, j'ai atterri sur l'île où vivait Mihawk. C'était pas très sympa comme coin d'ailleurs. Je lui ai demandé de m'entraîner, et il a accepté.

Il but cul-sec l'échantillon, devant non pas l'air ahurit de la jeune femme, mais pensive. Oui, c'était logique. Elle était au courant pour Kuma, mais elle ignorait où et avec qui il avait vécu durant ces deux années de trou.
 
-Je comprends mieux. Mais... commença-t-elle en s'accoudant au katana à sa ceinture comme il le faisait si souvent. Mon sabre t'intrigue parce qu'il est comme les tiens n'est-ce pas ?

Elle avait en effet remarqué pas mal de petits regards se dirigeant vers son arme, en plus de son premier geste à leur rencontre. Sa réputation n'était pas volée, il avait l'½il d'un sabreur expérimenté. Il prit un deuxième échantillon, signe qu'il aimait la boisson que lui avait conseillé la blanche. Une soudaine envie de la taquiner lui vint, chose qu'il n'avait jamais faite avec les deux femmes de l'équipage. Sûrement parce que c'était la première fois depuis longtemps qu'il n'avait pas croisé de femme sabreuse, si on omettait Tachigi.
 
-Non, c'est juste que je me demandais pourquoi une gamine avait un sabre pareil.
-Une gamine ? J'ai 20 ans je te signale, fit remarquer la concernée sans s'emporter.
-Sérieux ? T'es si petite, je pensais moins.

Un sourire moqueur se dessina sur les lèvres du vert.
 
-Et tu crois que c'est un désavantage, peut-être ?

Le regard sombre, elle restait extérieurement calme. Certes, elle n'était pas aussi grande et svelte que Robin ou Nami, mais elle savait parfaitement profiter de cet avantage.
 
Sachant parfaitement qu'elle n'avait aucune chance contre lui, elle repéra un voleur du coin de l'½il. Alors qu'il avait volé une bourse comme si de rien n'était, elle se mit en travers de sa route.
 
-Où tu crois aller comme ça ? L'arrêta-t-elle en posant sa main sur son arme.
-Mais qu'est-ce qu'elle fait ? Se demanda à lui-même le sabreur, posant la coupe en se tenant prêt à intervenir.
-Tu m'veux quoi la naine ?! La provoqua-t-il en la regardant de haut.
 
Elle faisait effectivement 1m62, mais le brigand qui faisait une tête de plus qu'elle ne semblait pas lui faire peur du tout.
 
-Reprendre ce que tu as volé.
-Tu peux toujours rêver ! S'exclama-t-il en lançant son poing sur elle.
 
Zoro était sur le point de bondir, mais il n'en eut pas le temps. Fléchissant légèrement les jambes, elle se baissa assez pour esquiver le coup. La seconde de surprise qui s'en suivit lui suffit à lui coller un uppercut dans le menton, ainsi qu'un coup de genoux bien placé grâce à sa petite taille.
 
Excès de confiance en soi, arrogance, ou même force bien maîtrisée ne servait à rien si on était aveuglé par son ego et qu'on sous-estimait son adversaire. Elle devait le savoir mieux que quiconque.
 
Mais un autre ennemi intervint alors. Enfin, il avait essayé. Elle surveillait toujours les alentours, surtout lors d'un combat. Le couteau brandit vers elle vola rapidement grâce à un coup de pied dans sa main. Mais avant qu'il n'ait le temps de s'en rendre compte, elle se servit de son bras musclé comme appui pour sauter, renvoyant un dernier coup de pied en plein dans l'abdomen, percutant le premier par la même occasion, les deux finissant à terre, assommés.
 
-Et la naine t'emmerde, au passage.

Les passants l'applaudirent lorsqu'elle rendit les objets volés, devant un Zoro bien étonné. Il n'avait jamais imaginé qu'une sabreuse pouvait aussi bien se battre sans arme. Il se rapprocha, un coude sur ses lames.
 
-Pourquoi t'as pas utilisé ton arme ?
-« Dégaine uniquement en cas d'extrême nécessité », répondit-elle énigmatiquement.
-C'est le maître de ton dojo qui t'as dit ça ?

Elle se tourna vers lui, ayant de nouveau un sourire en coin.
 
-Mon maître ? Je ne suis l'élève de personne. J'ai juste lu ça quelque part. C'est que je trouve important de pouvoir se battre aussi bien avec armes que sans. Ça vaut aussi pour les fruits du démon.
-Tu veux dire que personne ne t'a appris le maniement de l'épée ? Demanda à nouveau le vert, surpris.
-Comme personne ne t'as appris à te battre avec trois sabres, je me trompe ?

Il n'eut pas le temps de répondre à cette remarque mystérieuse mais surtout correcte que Luffy arriva, sautant sur Lassia qui l'esquiva de justesse. Il s'écrasa par terre en riant, sous l'incompréhension de la blanche, voyant d'ailleurs le tireur d'élite courir chargé comme une mule dans leur direction.
 
-Je t'ai vu te battre du haut d'un toit ! T'as été impressionnante !
-Mais qu'est-ce que tu foutais en haut d'un toit Luffy ? Demanda-t-elle d'un air blasé.
-Désolée Lassia, dès qu'il t'a vu il a directement voulu te rejoindre ! Il est intenable des fois, soupira le long nez une fois son souffle repris.
 
« Je sais » pensa-t-elle intérieurement, mais elle ne pouvait le dire. Quant à Zoro, il remarqua qu'elle n'avait pas hésité à parler à Luffy comme à un ami de longue date. Alors que c'était le capitaine, l'homme le plus important de l'équipage. Pourquoi avait-elle fait tout le contraire avec lui ? C'était étrange... Et complètement illogique selon son point de vue.
 
Mais la blanche tourna soudainement la tête vers la ruelle qui se trouvait à sa gauche. Figée, l'avenue marchande continuait d'être animée par une bonne humeur générale. Le bruit ambiant bourdonnait légèrement aux oreilles de Lassia, qui chercha, encore et encore qu'elle était cette présence qu'elle avait sentie.
 
Zoro quant à lui la fixa, et comprit rapidement. Il l'avait senti aussi. Des ennemis approchaient. En masse.
 
-On se casse les gars, déclara-t-il après avoir acheté un pack de bouteilles de saké.
-Hein ? Pourquoi ?! S'exclama le capitaine, déçu.
-Des ennemis approchent, il faut que vous partiez. Retournez au port, je me charge de retrouver les autres. »
 
Ils n'eurent pas le temps d'ajouter quoi que ce soit qu'elle détala. Non seulement elle les avait senti approcher avant Zoro, mais elle était vraiment rapide. Oui, Zoro l'avait peut-être bel et bien sous-estimé. Mais ça, il voulait le constater une fois qu'il l'aurait combattu.
 
Ils décidèrent de faire ce qu'elle avait dit. Après ce qu'ils avaient vu, ils lui faisaient confiance. C'est ainsi qu'elle parcouru agilement toute l'avenue, alertant les deux derniers groupes du danger. Elle était restée sur cette île quelques jours, ça lui avait suffi pour mémoriser les lieux.
 
Elle courut avec Robin et Nami, sans vraiment réfléchir. Pourquoi elle les suivait ? Ce n'est pas comme si elle était une des leurs ! Mais elle ne s'était pas écoutée. Comme si depuis le début, son unique but était de rejoindre cet équipage qui l'avait tant fait voyager. Sans qu'ils en sachent quoi que soit. Mais comment rejoindre un groupe sans rien leur dire ? Elle se sentait incapable de leur avouer. Leur unique rencontre, elle voulait qu'elle se termine bien.
 
Mais alors que la rousse et la brune arrivèrent devant le navire à tête de lion sur lequel attendaient tous les autres, un coup de feu retenti. Puis de multiples. Robin avait eu le temps de monter, mais alors que Nami était en train de le faire, Lassia se positionna devant elle, en ne sortant non pas sa lame mais en tendant sa paume vers les projectiles. En voyant ça, Luffy interpella Usopp pour qu'il intercepte la première balle, mais il n'en eut pas le temps.
 
En réalité, ils avaient eu raison de l'écouter sans se battre. Car un troupeau de Marines occupait maintenant le port. Et le seul à ne pas montrer d'inquiétude véritable pour la jeune femme fut l'homme aux trois sabres. Il la fixait encore, à côté de tous les autres. Il s'était toujours fié à son instinct infaillible, visiblement comme elle. Après ce qu'il avait vu aux premières loges, il voulait croire en elle. Croire en la force de cette fille qui avait l'air si spéciale pour une raison qu'il ne comprit pas encore parfaitement.
Et il eut raison. Les balles de plomb furent toutes arrêtées, sous les cris de surprise de l'équipage et des soldats.
 
« Onde destructrice »

Seuls ces deux mots raisonnèrent dans l'air, comme en suspens, avant qu'une violente onde balaye tout sur son passage droit devant la blanche, soufflant sa chevelure en arrière. Cette onde provenant de l'unique paume soulevée, depuis laquelle une auréole horizontale était partie.
 
« -Arrêtez-la ! C'est un membre des Chapeaux de paille qui a attaqué des passants !

Reprenant son souffle en entendant ça, elle comprit. Elle pesta, les voleurs, une fois leurs esprits retrouvés, avaient dû se plaindre à la Marine. Et ceux-ci avaient vite fait le choix entre des voleurs bas de gamme et un équipage mondialement recherché.
 
-Partez, déclara-t-elle en commençant à dégainer sa lame.
-Luffy, dit Zoro en lui lançant un regard auquel le capitaine répondit.
 
Une demande que le brun avait compris immédiatement, chose uniquement possible si deux personnes se connaissaient depuis longtemps, avec une confiance aveugle mutuelle. Quelque chose de bien rare de nos jours.
 
Robin avait compris pourquoi Lassia leur avait dit de fuir plutôt que de combattre. Ils étaient trop nombreux, dans le sens où une base de la Marine se trouvait non loin. Elle comptait se sacrifier, sans essayer de balayer le malentendu. Pour des pirates qu'elle ne connaissait même pas. Voilà ce qui avait traversé l'esprit de Zoro.
 
Luffy attrapa la bordure du pont d'une main, étant sur le point d'étirer son bras pour aller la récupérer. Mais alors qu'il allait lancer son bras libre, Zoro, sans réfléchir, s'y accrocha. Luffy, surpris mais conscient, le tint fermement et étira son bras en caoutchouc. Le vert tendit alors le sien pour intercepter la blanche.
 
Une fois le contact fait, il referma son bras fermement pour ne pas qu'elle tombe. Il ignora pourquoi il avait fait ça. Son capitaine s'en serait très bien sorti tout seul. Peut-être voulait-il essayer de lui montrer qu'une vie n'a jamais à être sacrifiée. Pourtant, il aura du mal à lui faire comprendre. Certes, il avait encaissé pas mal de dégâts, mais il s'était toujours juré de ne jamais mourir avant que son rêve ne se réalise. Mais maintenant, il avait d'autres raisons.
 
-Luffy lâche-moi il faut que je... Je...

Elle avait ralenti dans sa phrase avant de se stopper en remarquant le bras musclé, et mat, de son porteur. Elle avait cru que c'était Luffy, quoi de plus logique puisqu'il n'y avait que lui capable de s'étendre. Mais elle se tourna vers Zoro qui l'empêchait de dégainer.
 
-Idiote.

Il ne l'avait pas regardé. Elle ignorait la raison de son insulte qui ne semblait même pas en être une. Et ce qu'elle ressentit ce jour-là était tellement fort que sur le coup, elle en avait même oublié de rougir. Quelque chose qui ne fit que s'intensifier par la suite.
 
Une fois de retour sur le pont, il la lâcha. Le bateau naviguait déjà, fuyant par avance les navires ennemis. Impossible donc de retourner sur l'île. Et elle s'en voulait déjà de ne pas tout leur dire, de leur mentir même, alors qu'ils l'avaient sauvé. Celle dont personne n'avait jamais voulu.
 
-Pourquoi vous avez fait ça ?! S'exclama-t-elle en regardant tour à tour Zoro et Luffy.
-J'ai jamais vu quelqu'un d'aussi énervé après avoir été sauvé, constata Luffy en croisant les bras.
-Un « merci » suffirait, fini le vert en détournant le regard.
-Ça ne répond pas à ma question.
-Parce que je te veux dans mon équipage ! S'exclama le capitaine sous le regard amusé des autres. T'es trop balèze ! Et puis quitte à être prise pour une des nôtres, autant que ce soit vraiment le cas !
-Tu m'as sauvé alors que tu ne me connais même pas vraiment, merci, ajouta Nami.
-Tu es juste en plus, vu que tu as fait une démonstration sur des bandits, déclara Usopp qui avait tout vu.
-Tu as l'air gentille ! fit joyeusement Chopper.
-Et jolie ! Compléta le blond en lui apportant un plateau avec des cocktails.
 
Brook voulu alors lui demander s'il pouvait voir sa culotte, mais Sanji ne lui en laissa pas le temps.
 
-C'est vrai que tu as l'air robuste, remarqua Franky.
-J'aimerais bien en savoir plus sur toi, sourit l'archéologue.
 
Elle se tourna encore une fois vers Zoro, attendant qu'il ajoute quelque chose. Après tout c'est lui qui l'avait récupéré, il n'allait pas garder le silence.
 
-Je veux combattre contre toi. Un pur combat d'épéistes, conclut le vert en la regardant droit dans les yeux, on ne peut plus sérieux, avançant son poing fermé vers elle pour qu'elle fasse de même.
 
Alors c'était pour ça. Mais elle n'était vraiment pas au niveau pour l'affronter lui, même en combat amical. Il avait le haki de l'armement et de l'observation, elle seulement le deuxième. Elle était vraiment réticente à l'idée de les rejoindre, de peur de leur apporter plus de problèmes qu'autre chose. Mais connaissant Luffy, il ne lâcherait pas l'affaire.
 
Elle poussa un long soupire, durant lequel Zoro ne l'avait pas lâché du regard.
 
-D'accord, mais pas avant que j'ai une chance contre toi, répondit-elle avec un sourire en coin, apposant son poing contre celui de l'épéiste.
-J'espère que tu as du temps devant toi, la taquina-t-il en arborant le même sourire.»
 
Ces taquineries surprirent silencieusement les autres, inhabitués à voir Zoro sous un tel jour. Mais ils ne préféraient rien dire, songeant seulement à ce que pouvait finalement provoquer la présence de la jeune femme sur leur bateau.
 
C'est ainsi que Lassia leur expliqua son pouvoir des ondes, capables de repousser et arrêter les projectiles. Mais elle ne le maîtrisait pas parfaitement, l'ayant acquis récemment. En tant que sabreuse, la conversation se fut facile avec le vert une fois qu'elle l'eut considéré comme un ami, et non comme l'un des plus grands épéistes du monde. Zoro quant à lui avait fait preuve de patience à son égard, sans la harceler pour s'entraîner avec elle en se rappelant la façon dont elle lui avait parlé la première fois. Car il sentait un énorme potentiel chez cette fille, et tout ça l'intriguait beaucoup.
 
Un moment passa durant lequel les deux sabreurs s'entraînèrent quotidiennement, alternant batailles contre pirates ennemis et Marine. Moment joyeux et combats, c'était devenu leur quotidien. Ils se rapprochèrent considérablement, si bien que la jeune femme réussi à le considérer comme un véritable ami. Ils passaient le plus clair de leur temps ensemble, s'endormant souvent dans la vigie après un dur entrainement et quelques coupes de saké où aucun des deux n'arrivaient à battre l'autre, si bien qu'ils tombaient d'épuisement, sans jamais devenir saoules.
L'avis du reste de l'équipage était unanime. Bien qu'ils ne leur en aient jamais parlé, Zoro avait une nouvelle joie de vivre depuis qu'elle était là, même si ça ne transcendait pas avec son calme habituel. Mais c'était vraisemblablement le cas. Le sabreur avait trouvé une combattante hors pair, partageant sa passion des katanas et avec qui il pouvait passer des soirées entières à boire et parler de tout et de rien. Ils se comprenaient parfaitement, et jamais il ne pensait retrouver une fille comme elle. Une fille comme Kuina, et ça lui faisait un bien fou.

 

Comme cette fois-là, peu après son arrivée, où Zoro lui avait enfin demandé un combat d'entraînement. Elle avait hésité, mais en lui disant que si besoin elle pourrait se servir de son pouvoir, la blanche accepta. Dans l'espace restreint de la vigie, les coups de sabres fusèrent, les gouttes de sueurs aussi. Se regardant, s'esquivant, se combattant, les deux amis se souriaient. L'un comme l'autre prenait un malin plaisir à tester l'autre, à avoir enfin un adversaire auquel se mesurer sans y verser une goutte de sang.

Cependant, alors que Lassia allait mener un assaut sur le vert, elle glissa sur une serviette qui traînait au sol, perdant l'équilibre et surprenant Zoro dans sa man½uvre, si bien qu'ils se retrouvèrent au sol la seconde d'après.

Leurs lames avaient fini au même endroit qu'eux, la blanche se retrouvant au dessus de lui. Chacun avait fermé les yeux dans la chute, mais ils les rouvrirent en même temps, sûrement l'habitude d'être synchro. Jamais ils n'avaient été aussi près, et le c½ur de la jeune femme loupa un battement, tandis que le vert resta là, à la fixé dans les yeux. Il ne pouvait pas dire qu'il n'aimait pas cette proximité inhabituelle, et la blanche était incapable de réfléchir, juste rougir furieusement et se retiré une fois le bug passé.

Son c½ur avait violemment tambouriné dans sa poitrine, quoi de plus normal en étant aussi près de la personne qu'elle avait le plus admiré? C'était la seule explication qu'elle avait trouvé pour l'instant... Il s'était relevé à son tour, la regardant d'un ½il inquiet.

«-Tu t'es pas fait mal au moins? demanda-t-il en se rapprochant de la jeune femme.
-Non, non ! C'est plutôt à moi de te demander ça, vu que je te suis tombée dessus.

Elle avait espéré que ses rougeurs lui avait échappé, même si elle ne les avait plus maintenant. Il ne répondit que par un petit sourire en coin et passa une main dans ses cheveux de neige pour vérifier qu'elle n'avait réellement rien. Il la connaissait maintenant, elle était capable de tout cacher pour ne pas l'inquiéter. A ce geste, elle le regarda avec surprise.  Il avait envie de lui dire combien ses cheveux étaient doux, mais ça aurait probablement été très bizarre, alors il s'était abstenu. Voyant qu'il tardait à retirer sa main, il fut un peu gêné et se retourna pour le dissimuler à son tour.

-T'inquiète, c'est pas comme si t'étais lourde. On va manger un bout?»

 

Durant tout ce temps, elle arrivait à ne pas penser à ses origines, à ce qu'elle leur cachait. Grâce à Zoro, elle oubliait la plupart du temps tout ce qu'elle voulait ignorer, lui redonnant une bonne humeur nouvelle. Elle découvrait enfin le bon côté de la vie. Naviguer sur ce bateau que rien ne semblait pouvoir arrêter, à l'équipage exceptionnel qui semblait invincible. Elle ne s'était pas trompée. Ils étaient incroyables. La sensation de liberté que procurait ce voyage était quasi irréelle. Irréelle car elle ne la prendrait jamais pour acquise...
 
Lors d'un moment de répit, la jeune femme, un thé glacé à la main, détaillait tranquillement le navire adossée à la rambarde. L'extérieur était plutôt voyant. La proue était une tête de lion sur deux grands os croisés et à la fourrure si pointue que beaucoup la confondait avec une étoile ou un soleil. D'ailleurs, il tenait son nom, le Thousand Sunny, de cette méprise. Les bords étaient rouges et blancs, et la proue accompagnée de nombreuses dorures. Enfin, les toits des cales principales étaient également rouges, cependant la bibliothèque et la vigie possédaient quant à elles une toiture en dôme jaune et rouge. Mais la plus grande particularité du bateau résidait dans son pont. En effet, celui-ci était recouvert de pelouse et quatre arbres y avaient été plantés.
 
Un navire bien différent des autres. Cela dit, il correspondait parfaitement aux Mugiwara.
 
Lassia se retourna, contemplant maintenant l'océan. C'était si calme. Elle huma l'air marin, le soleil réchauffant sa peau de neige, le vent de la mer bousculant ses cheveux de la même couleur. Elle se sentait presque comme un membre à part entière de l'équipage. Mais son secret... prouvait bien le contraire. Elle leur mentait. Même si pour eux, ce n'était peut-être pas grave. Mais encore, s'il n'y avait que cette histoire d'informations...
 
Ce fut à ce moment que Zoro descendit les quelques marches le séparant de la jeune femme. Mais elle, elle ne l'avait pas vu. Les yeux à peine entrouverts devant la mer scintillante, et le regard tristement pensif, il ne l'aborda pas tout de suite. C'est vrai, il pouvait l'avouer. Il se sentait attiré par elle, si bien qu'il n'avait jamais été aussi proche d'une fille depuis Kuina. Dans le sens de la curiosité. Elle l'intriguait comme jamais. Et puis, il la respectait en tant qu'épéiste, en tant que s½ur d'arme, en tant qu'amie, « nakama » comme ils aimaient le dire. Mais pourtant, lui qui avait toujours été honnête et lucide avec lui-même n'arrivait pas à admettre qu'il y a avait autre chose. Zoro pensait l'avoir simplement détaillé du regard. Mais n'importe qui aurait pu affirmer qu'il n'y avait pas que ça, et qu'il la dévorait du regard.
-Un problème ? Questionna-t-il en la lâchant enfin, s'accoudant à côté d'elle tourné vers la mer.
 
Elle le regarda du coin de l'½il. Alors cette sensation chaleureuse, c'était son regard qu'elle avait ressenti. Elle soupira légèrement, arborant un petit sourire qui étirait ses lèvres inconsciemment à chaque fois qu'il apparaissait.
 
-Non, pourquoi penses-tu ça ?
-Tu me semblais... Ailleurs, répondit-il sans tourner la tête.
 
Quelques secondes silencieuses flottèrent. La blanche hésita. Lui dire ou non ? Elle lui faisait une confiance totale, mais n'y avait-il que ça ?
 
Ses doigts se serrèrent autour du verre encore embué à cause de la boisson fraîche qu'il contenait.
 
-Zoro...

A son ton, il se redressa. Il avait effectivement senti qu'elle voulait lui parler de quelque chose d'important, et il voulait savoir ce qui pesait sur la conscience de la jeune femme. A ce geste, elle fixa de nouveau l'océan, sans bouger d'un cil. Ses cheveux flottèrent un instant grâce au vent marin. Et le vert ne pouvait s'empêcher d'aimer cette couleur particulière qu'arboraient ses cheveux.
 
-Si... Si je vous cachais quelque chose d'immensément important sur moi et mon passé, est-ce que vous m'en voudriez ? Est-ce que... tu m'en voudrais ?

Oui, il était à part. C'était son partenaire d'entraînement, l'homme avec qui elle avait le plus combattu à ce jour, aussi bien en tant qu'adversaire qu'en tant qu'allié. Ou tout simplement le premier homme à être aussi proche d'elle. Elle lui avait raconté tout ce qu'elle s'était autorisée, comment elle avait obtenu son arme, son voyage sans pour autant préciser son but, et que les rencontrer, eux, et lui, était quelque chose qu'elle avait encore du mal à admettre tant s'était extraordinaire pour elle. Sans oublier son admiration toujours grandissante, et la satisfaction d'avoir sa confiance ne faisait que la rendre un peu plus coupable à chaque fois qu'elle y pensait.
 
Il haussa légèrement un sourcil, étonné de cette question. C'est vrai qu'après tout, il ne savait rien de son passé lointain. Mais pour lui, et pour eux, c'était loin d'être le plus important.
 
-Bien sûr que non.

La jeune femme tourna la tête vers l'épéiste. Un sourire en coin bienveillant sur les lèvres, elle espérait ne pas rêver ses mots.
 
-Si nous t'apprécions, c'est parce qu'on a reconnu ta valeur en tant que combattante, en tant qu'amie. A travers les batailles qu'on a mené ensemble, en traversant les bons comme les mauvais moments, en ayant la détermination de devenir plus fort. Ton passé et qui tu as pu être n'a aucune importance.

Il afficha maintenant un véritable sourire, posant sa main sur sa tête, rappelant la différence de taille qu'il y avait entre eux sans pour autant que s'en soit dérangeant.
 
-T'es notre amie maintenant, et ça croit-moi, personne n'en démordra.»

Elle aurait voulu répondre quelque chose, mais rien ne sorti de sa gorge. Presque sous le choc, elle se reprit lorsqu'elle entendit Luffy les interpeller pour le dîner. Zoro avait retiré sa main, lui faisant un instant dos pour répondre à son capitaine pour dire qu'ils arrivaient.

 

Ce fut ce moment que la Marine décida d'intervenir. La jeune femme fut la première à le voir, à se ressaisir et à alerter ses amis. Une fois tous réunis sur le pont, Luffy cria qu'ils devaient vite s'en débarrasser pour aller manger. Le combat contre les soldats ordinaires n'était pas bien difficile, mais les choses devinrent sérieuses lorsque leur chef se pointa. Zoro et Lassia étant les plus proches de l'ennemi, ils furent désignés pour lui botter les fesses et repartir à leur dîner. Ce fut lorsque Zoro lança une tornade de lames qui ne s'arrête jamais sauf sur sa demande, son fameux Kokujo O Tatsu Maki, que la blanche eut une idée. Alors que le Marine venait d'esquiver la technique de son partenaire, elle lui demanda de la stopper, ce qu'il fit bien que surprit par son idée soudaine. La seconde suivante, elle se mit à ses côtés, et lui indiqua de la relancer mais avec seulement deux sabres, et qu'elle compléterait le manquant. Ainsi, sa vitesse put suivre celle de son partenaire tandis que son pouvoir englobait la tornade, la rendant plus puissante, dans le sens où ses ondes donnèrent beaucoup plus de porté de répulsion à la technique du sabreur, qui éjecta l'ennemi par dessus bord. Celle-ci fut leur première attaque combinée avec succès, et l'une des plus utilisées par la suite. 

Le repas qui s'en suivit fut arrosé en l'honneur de leur combinaison parfaite, mais aussi en leurs liens devenus si forts. Et pas seulement entre Lassia et Zoro. La blanche était dorénavant un membre à part entière de l'équipage, avec laquelle ils avaient déjà tous partagé et traversé un tas de choses. 

 

Suite à ce combat, elle prit sa décision. Ces informations imprimées dans sa mémoire, ses origines et son passé, elle allait s'en servir. Elle savait comment elle allait s'y prendre, il suffisait de trouver la bonne île, et elle pourrait le faire. Avec l'espoir de changer la situation de ce monde, quitte à y laisser la vie. Ce monde rempli de tant d'injustices et de combats inutiles... Elle ne pouvait plus supporter que des personnes comme eux, comme Zoro, risquent leur vie pour des raisons si stupides. S'il fallait qu'elle abandonne tout, qu'elle les perde, elle était prête à l'accepter. Si elle pouvait ne serait-ce qu'un peu changer ce monde qu'ils aimaient tant explorer.

 

 

Harmony [Partie 1]
 Ouais j'ai enfin décidé de me servir du bouton de Linshen '^'
 
Enfin ! Enfin je sors ce Three Shot OMG j'y croyais plus. J'y suis depuis cet été, quand même. Enfin c'est rien si on compare aux projets prévu depuis des lustres -huhu- tuez-moi Du coup j'espère que cette première partie vous a plu aussi !!
 
Bref je suis pas trop mécontente de cette première partie, je trouve qu'elle met bien tout en place et qu'elle a son rôle "d'intro". Dîtes moi ce que vous en pensez de manière constructive toujours ! Vous avez l'habitude maintenant ;3 Et pour être prévenu, il suffit de demander et laisser un avis construit sur chaque partie !

Je publierais la suite lorsque j'aurais un minimum de réaction vis-à-vis de cette première partie ><
 

Tags : One Piece - Harmony

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.198.205.153) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Poesies13

    25/12/2016

    Joyeuses fêtes à toi ! Déjà plusieurs mois que je connais ton blog : de super écrits, une force force d'expression impressionnante, des graphismes à couper le souffle et surtout une personne derrière ce blog super cool XD
    Continue comme ça pour la nouvelle année et je te souhaite pleins de bonheur ^^
    Bisous ! ♥

  • HavingSomeFunHere

    17/12/2016

    Je pense pas que ce soit trop pareil, Luffy c'est pour lui, c'est son rêve, elle c'est assez flou (de mon point de vue x)
    Après c'est pas de ta faute du tout ! Si tu écris des histoires sans OC je les lirai sûrement :)

  • Les-ecrits-de-Lassia

    17/12/2016

    HavingSomeFunHere wrote: "En vérité tu as une très belle écriture, j'aime beaucoup la façon dont tu décris les scènes, mais j'arrive pas à aller jusqu'au bout de ton écrit, désolée... Vraiment, les OC dans One Piece ne me réussissent absolument pas, et même si la tienne n'est pas une Mary-Sue je trouve ça un peu gros son voyage (et son obsession), ou encore la façon dont son katana ressemble "étrangement" à celui de Zoro... Enfin, vraiment, y a tellement de personnages dans One Piece que même si ça terminait en crack, je pense qu'on aurait pu trouver un véritable personnage.

    Bref, c'est pas contre toi, mais dans certains mangas les OC je peux pas. Et en général, les couples Peronnage/OC j'adhère pas du tout donc bon :')
    "

    d'accord, bha merci d'avoir essayé ^^' quand tu vois pourquoi Luffy voyage je trouve pas que ça fait "gros" sa raison de les chercher mais soit xD dans OP on peut se lâcher je trouve ! et d'accord, désolée de ne pas avoir été à la hauteur du coup T^T et merci du compliment :')

  • HavingSomeFunHere

    17/12/2016

    En vérité tu as une très belle écriture, j'aime beaucoup la façon dont tu décris les scènes, mais j'arrive pas à aller jusqu'au bout de ton écrit, désolée... Vraiment, les OC dans One Piece ne me réussissent absolument pas, et même si la tienne n'est pas une Mary-Sue je trouve ça un peu gros son voyage (et son obsession), ou encore la façon dont son katana ressemble "étrangement" à celui de Zoro... Enfin, vraiment, y a tellement de personnages dans One Piece que même si ça terminait en crack, je pense qu'on aurait pu trouver un véritable personnage.

    Bref, c'est pas contre toi, mais dans certains mangas les OC je peux pas. Et en général, les couples Peronnage/OC j'adhère pas du tout donc bon :')

  • Les-ecrits-de-Lassia

    14/12/2016

    FREEZE wrote: "Bonjour !

    J'ADORE One Piece. Donc voilà xD
    Au départ, je m'suis dis qu'il fallait que je lise, sans critique sans rien. Juste lire. Et j'ai lu, j'ai réfléchi après une deuxième lecture pour prendre les points positifs et négatifs.

    Et je les ai décortiqués pour toi, comme je suis gentille dis donc.

    Commençons avec les points positifs :
    - Je n'ai vu aucune fautes d'orthographe, bravo, ça fait du bien aux yeux.
    - Les descriptions sont assez détaillées, on se visualise facilement l'univers que tu as créé. Autre bon point.
    - Pour finir avec les gentils points, Lassia. Pour un OC, elle est géniale. C'est pas une Marye-Sue chiante qui a tous les droits etc .. J'l'aime bien elle.

    Maintenant les points négatifs :
    - En fait j'en ai que deux à te donner moi, je trouve que ça va un peu trop vite. Lassia passe de la nouvelle recrue à la meilleure amie. Il faudrait détaillé plus, tu parles des entraînements avec Zoro, détaille-en un ou deux. Pareil pour les combats en mer avec la Marine.
    - Et enfin, c'est par rapport aux sentiments. Ils évoluent un peu trop vite, il faudrait développer, rentrer un peu plus dans la tête et le coeur de tes personnage.

    Sinon, ce début est génial, j'ai hâte de lire la suite !
    Bises,
    Aliénor ~
    "

    han d'accord tant mieux '^' c'est difficile à trouver maintenant :c merci de me donner de ton temps

    pour les + :
    -ahah ouf, j'ai du le relire une dizaine de fois :')
    -merci j'avais peur que ça fasse trop T^T
    -MERCI jamais elle ne sera une Marye-Sue même si je sais qu'on en retrouve très souvent dans OP et très souvent avec Zoro :c

    les - :
    -il y a des ellipses, donc je pensais que ça suffisait. Puis à la base je devais faire un One Shot et pas un Three Shot d'où ma raison d'avoir tout accéléré xD mais je comprends parfaitement ! j'appliquerais tes conseils même si je ne suis pas très douée pour les combats, mais j'ai une idée...
    -je pense que ça se fera naturellement si je rajoute des combats, de toute façon je modifierais et tu me diras ce que tu en penses avant que je mette en ligne la suite !

    merchi :'3

  • FREEZE

    14/12/2016

    Bonjour !

    J'ADORE One Piece. Donc voilà xD
    Au départ, je m'suis dis qu'il fallait que je lise, sans critique sans rien. Juste lire. Et j'ai lu, j'ai réfléchi après une deuxième lecture pour prendre les points positifs et négatifs.

    Et je les ai décortiqués pour toi, comme je suis gentille dis donc.

    Commençons avec les points positifs :
    - Je n'ai vu aucune fautes d'orthographe, bravo, ça fait du bien aux yeux.
    - Les descriptions sont assez détaillées, on se visualise facilement l'univers que tu as créé. Autre bon point.
    - Pour finir avec les gentils points, Lassia. Pour un OC, elle est géniale. C'est pas une Marye-Sue chiante qui a tous les droits etc .. J'l'aime bien elle.

    Maintenant les points négatifs :
    - En fait j'en ai que deux à te donner moi, je trouve que ça va un peu trop vite. Lassia passe de la nouvelle recrue à la meilleure amie. Il faudrait détaillé plus, tu parles des entraînements avec Zoro, détaille-en un ou deux. Pareil pour les combats en mer avec la Marine.
    - Et enfin, c'est par rapport aux sentiments. Ils évoluent un peu trop vite, il faudrait développer, rentrer un peu plus dans la tête et le coeur de tes personnage.

    Sinon, ce début est génial, j'ai hâte de lire la suite !
    Bises,
    Aliénor ~

Report abuse